mode femme
0 6 minutes 9 mois

Acquérir un sac de qualité fait partie des objectifs qui figurent dans tout guide de bonne tenue vestimentaire. Au-delà du statut que l’on peut conférer en arborant le logo de telle ou telle firme.

Choisir un design que l’on aime aujourd’hui et dans dix ans n’est pas anodin. De la même manière que l’on compare les mégapixels de l’appareil photo, la capacité de stockage ou la qualité des selfies.

Lorsque l’on envisage de renouveler le smartphone, il y a plusieurs problèmes que nous devons prendre en compte avant d’affronter l’achat du premier sac.

Un sac à main léger et confortable

Lors du choix d’un sac à main cuir véritable qui nous accompagnera non seulement pendant de nombreuses heures, mais pour les années à venir, il est préférable de ne pas être aveuglé par les aspects de conception et de valeur tels que la polyvalence ou le poids.

Il est essentiel qu’il soit léger et également qu’il ait plusieurs compartiments, comme ça on ne deviendra pas fou à chercher les clés ou le portefeuille

La sécurité

Le choix du type de bouchage dépend des goûts de chacun. Alors que la fermeture éclair offre plus de sécurité, des alternatives telles que des boucles ou des aimants permettent d’accéder plus rapidement au contenu.

Malgré le fait que de nombreux sacs vus ces dernières saisons n’ont pas de fermeture. Les paniers ou les sacs seau laissent généralement leur contenu sans protection. Les experts recommandent de ne pas opter pour cette option, surtout si vous recherchez un sac tout-terrain avec de quoi voyager en transports en commun sans crainte.

S’il comporte une fermeture éclair, celle-ci doit être lisse et les ferrures doivent être laquées afin que la couleur ne se perde pas au frottement. La recommandation de regarder la doublure est également importante.

Bien choisir les couleurs

Comme pour une chaussure ou un manteau à vocation éternelle, des couleurs faciles à assortir assurent un meilleur amortissement. Les tons noir, gris, cuir ou terre sont les plus polyvalents et conviennent à presque toutes les occasions.

En première approche d’un sac de qualité, vous resterez à l’écart des couleurs trop vives ou des imprimés très marqués, car on risque de se fatiguer et de le porter très peu. Si c’est un sac utilitaire, vous parierez sur un ton classique, mais s’il s’agit d’un achat conçu pour la nuit ou festif.

Nous conseillons de choisir une couleur spéciale qui la distingue des autres vêtements. En général, avant d’opter pour un design ou un autre, il faut évaluer à quelles occasions on envisage de l’utiliser, si son but est de charger des choses ou s’il est purement esthétique.

La capacité moyenne

La taille compte, et beaucoup, dans une affaire de sacs. Malgré le fait que les podiums insistent pour prendre leurs proportions à l’extrême des plus petits dans lesquels même le mobile ne rentre pas à ceux qui semblent conçus pour porter la maison sur leur dos, la décision la plus terrestre est de trouver un point intermédiaire.

Au-delà des questions esthétiques, il convient d’être réaliste aussi pour la santé. Il faut essayer de ne pas trop s’écraser le dos et choisir des sacs de taille moyenne, c’est-à-dire qu’il ne faut pas insister pour agrandir la taille du sac mais pour réduire la taille de la bourse et la quantité de choses que nous chargeons chaque jour.

Erreurs à éviter

Acheter un sac, nécessité de ne pas se laisser emporter par l’impulsion momentanée et d’opter pour un design fidèle à notre personnalité, à votre style et à nos besoins à tout moment.

Mais au-delà des qualités physiques de l’accessoire, il faut tenir compte de la façon dont il a été fabriqué, d’autant plus lorsque l’on est prêt à investir dans une pièce durable. Il ne faut pas acheter ceux qui n’ont pas été fabriqués de manière éthique et durable.

Si un sac est très joli mais qu’il a été fabriqué dans des pays où les droits du travail ou de l’environnement sont douteux, il cesse d’être joli car il cache sûrement beaucoup de drame derrière lui. Il faut éviter les copies, les sacs fast fashion et ceux fabriqués avec des matières synthétiques issues du pétrole, qui en plus d’être polluants a duré récemment.