démission
0 4 minutes 1 mois

Quand vous obtenez enfin un emploi que vous souhaitiez tant, il est trop simple de se laisser emporter par l’excitation du nouveau poste, en oubliant de bien faire tout ce qui concerne l’ancien. Mais la façon dont vous quittez une entreprise est importante, tant pour vous que pour vos employeurs. Il est parfaitement logique que, lorsque vous présentez votre démission d’un poste donné, vous parveniez à le quitter en bons termes. Cependant, les bonnes relations sont essentielles au maintien de toute carrière, et l’on ne sait jamais ce que l’avenir vous réserve. C’est pourquoi vous devez démissionner de manière professionnelle. Dans cet article, sachez comment organiser votre démission professionnellement.

Informez votre employeur dès que possible

Il est dans votre intérêt mutuel de faire savoir à votre patron dès que possible que vous avez reçu et accepté une nouvelle offre d’emploi. Organisez donc une réunion où vous pourrez parler en privé, et réfléchissez à ce que vous allez dire, ainsi qu’au type de questions les plus susceptibles d’être posées par votre patron. À côté de cela, préparez une lettre afin d’officialiser votre démission après en avoir discuté en personne. Vous pouvez utiliser Internet pour voir un modèle de lettre de démission.

Préparez votre réunion en face à face ou par vidéoconférence

Assurez-vous de savoir quel est votre délai de préavis, car ce sujet sera abordé lors de la réunion. Aussi, commencez toujours par dire merci pour les opportunités que vous avez eues au sein de votre entreprise. Si l’on vous demande quelles sont les raisons qui vous poussent à vouloir partir, ou si l’on vous demande des commentaires sur votre expérience dans le poste, restez toujours positif et professionnel, et n’entrez pas dans des détails inutiles. Vous pouvez toujours organiser une dernière réunion avant votre départ en donnant une critique constructive si nécessaire. Si une réunion en face à face n’est pas possible, Skype ou un appel téléphonique sont les meilleures options pour communiquer avec votre patron sur votre intention de partir. Dire au revoir par courriel n’est pas bien vu et ne témoigne pas de bonnes manières.

Soyez prêt à recevoir une sorte de contre-offre

Les employeurs préfèrent presque toujours essayer de garder les bons professionnels dans leur entreprise plutôt que de recommencer le processus de recrutement. Vous pouvez donc certainement vous y attendre. Il peut s’agir d’une augmentation de salaire, de meilleurs avantages, de nouveaux rôles, voire d’un transfert vers un nouveau poste ou une nouvelle division. Recevoir une contre-offre est flatteur. Après tout, c’est un signe que votre travail est apprécié. Dans le même temps, gardez à l’esprit que votre réponse doit être une décision commerciale prudente, et non une réaction émotionnelle impulsive. Donc, demandez-vous :

  • Pourquoi voulez-vous partir en premier lieu ?
  • La nouvelle offre résoudra-t-elle vos frustrations ?
  • Pensez-vous que votre employeur actuel a réellement un plan de développement de carrière pour votre avenir à long terme ?
  • Si vous restez, votre relation avec votre supérieur ou vos collègues sera-t-elle affectée par le fait que vous vouliez partir ?
  • Qu’allez-vous perdre si vous n’acceptez pas la nouvelle offre ?
  • etc.

Si vous envisagez de rester, assurez-vous que votre patron vous garantit les conditions de la contre-offre par écrit, avec tous les détails qui ont été convenus.