0 5 minutes 2 mois

Le CBD est partout ces derniers temps – dans les soins de la peau, le café et même les friandises pour animaux. Mais est-ce vraiment tout ce qu’on lui prête ?

Ses défenseurs affirment que le CBD, ou cannabidiol, qui provient du chanvre et de la marijuana, peut aider à combattre l’anxiété, à soulager la douleur et à offrir une foule d’autres avantages. Et si de nombreux experts s’accordent à dire que le CBD a du potentiel, il y a encore beaucoup d’inconnues.

Actuellement, la Food and Drug Administration n’a approuvé qu’un seul produit à base de CBD, un médicament sur ordonnance appelé Epidiolex pour traiter deux formes rares d’épilepsie. En juillet, la FDA a élargi le champ d’application de ce médicament en indiquant qu’il pouvait également être utilisé pour traiter les crises associées à la sclérose tubéreuse complexe.

L’intérêt ne cesse de croître. L’année dernière, le gouvernement fédéral a promis de consacrer 3 milliards de dollars à la recherche sur le CBD.

Les célébrités participent également à cet engouement. Martha Stewart a récemment lancé une ligne de produits de bien-être à base de CBD pas chère. Rob Gronkowski en a aussi une.

Voici l’essentiel de ce que vous devez savoir sur le CBD et la santé.

Qu’est-ce que le CBD ?

CBD est l’abréviation de cannabidiol, l’un des nombreux cannabinoïdes, ou composés chimiques, présents dans la marijuana et le chanvre.

Vous connaissez probablement déjà le tétrahydrocannabinol, ou THC, qui est un autre composé présent dans la plante de cannabis et son principal composant psychoactif. Mais contrairement au THC, le CBD n’est pas psychoactif. En d’autres termes, ce n’est pas lui qui vous fait planer. Il est également différent de la marijuana médicale, dont il a été démontré qu’elle réduit la douleur.

Quels sont ses effets ?

Outre le traitement de l’épilepsie, la recherche a montré que le CBD peut aider à réduire l’anxiété chez les personnes atteintes de schizophrénie ou de psychose, ou qui sont dépendantes des opiacés.

En raison de ses propriétés anti-inflammatoires, le CBD peut même aider à traiter l’acné.

Il pourrait également être bénéfique pour l’arthrite. L’automne dernier, la Fondation pour l’arthrite est devenue la première grande organisation de santé à publier des lignes directrices sur l’utilisation du CBD.

Les défenseurs de cette pratique estiment qu’il existe de nombreux avantages potentiels pour la santé, mais les cliniciens affirment que des recherches supplémentaires doivent être menées.

« Je crois que le cannabidiol a du potentiel, absolument », a déclaré à TODAY le Dr Yasmin Hurd, neuroscientifique à l’hôpital Mount Sinai de New York. Les recherches de Hurd suggèrent que le CBD peut avoir des effets positifs sur les dépendants aux opioïdes.

« Mais vous avez besoin d’études pour vraiment être en mesure de nous donner des connaissances sur la quantité de CBD chaque jour qu’une personne devrait prendre pour sa maladie particulière, et comment cela pourrait interagir avec d’autres médicaments qu’elle prend », a-t-elle déclaré. « C’est ce que vous obtenez avec un essai clinique ».

Comment utilise-t-on le CBD ?

Le CBD peut être pris par voie orale ou appliqué par voie topique, selon le produit. Il existe de nombreuses options, depuis les gommes et les capsules molles censées réduire l’anxiété jusqu’aux bains apaisants, en passant par les crèmes et les huiles – et même la bière.

La plupart des produits prétendent soulager la douleur et l’anxiété. Mais la question de savoir si ces produits contiennent réellement la quantité de CBD qu’ils annoncent est sujette à débat, car ils ne sont pas approuvés par la FDA.

La FDA a testé divers produits et a constaté que beaucoup d’entre eux ne contenaient pas la quantité de CBD annoncée, et a souvent envoyé des lettres d’avertissement aux entreprises qui font des allégations de santé non fondées.