0 11 minutes 3 mois

Que faut-il pour devenir un bon community manager freelance ? Nous vous présentons ici 8 compétences essentielles pour un community manager freelance. Selon certains rapports, 91 % des entreprises américaines utilisent les médias sociaux. L’adoption massive des médias sociaux par les marques et les entreprises se traduit par une demande croissante de community manager freelance. Vous envisagez de vous lancer dans la gestion des médias sociaux ? Si c’est le cas, la première étape consiste à déterminer si vous avez ce qu’il faut pour devenir un bon community manager freelance. Bien que le métier de community manager freelance soit l’un des plus populaires aux États-Unis à l’heure actuelle, il peut être plus difficile qu’il n’y paraît. Les compétences importantes pour un community manager freelance comprennent des éléments tels que la rédaction, la gestion de la communauté, la conception, l’analyse, la psychologie comportementale, etc. Ce ne sont là que quelques-unes des compétences dont un community manager freelance a besoin. Cependant, si vous avez la bonne personnalité et les bonnes compétences, la gestion des médias sociaux peut être une carrière enrichissante et lucrative. Vous êtes prêt à découvrir si vous êtes fait pour être un community manager freelance? Poursuivez votre lecture pour découvrir si ce parcours professionnel est fait pour vous.

1. Le sens des mots

L’une des compétences requises pour une carrière de community manager freelance est la rédaction. L’expérience de la rédaction et le sens du verbe sont des atouts importants à posséder. Même si les images, les vidéos et les autres médias sont un élément essentiel des campagnes de médias sociaux réussies, sans le bon texte, vos campagnes manqueront d’impact et de portée. Un bon texte est essentiel pour engager les consommateurs et promouvoir les offres d’une marque. C’est également une partie intégrante du développement de la notoriété de la marque et de la confiance. Le texte des messages sur les médias sociaux ne doit pas seulement être bon, il doit aussi refléter la voix et les valeurs de la marque. Si vous êtes capable de communiquer la personnalité et les valeurs d’une marque par le biais d’un texte succinct sur les médias sociaux, cela contribuera grandement à votre succès en tant que community manager freelance.

2. La capacité à repérer les tendances

Les médias sociaux se nourrissent de tendances et, pour réussir en tant que community manager freelance, vous devez avoir l’œil pour repérer les tendances, en tirer parti et les réinventer pour les marques que vous représentez. Gardez à l’esprit que repérer les tendances n’est pas aussi simple que de simplement remarquer une tendance qui s’est déjà imposée. La clé réside plutôt dans l’identification des tendances qui ont encore le vent en poupe. Si vous parvenez à le faire et à pivoter pour y répondre, vous pouvez positionner les marques dont vous gérez les comptes comme étant à la pointe de l’actualité et en phase avec les consommateurs.

3. Un œil analytique

Si vous vous demandez comment devenir un community manager freelance – et si vous avez les capacités requises pour ce poste – une autre qualité essentielle est un œil analytique. La capacité d’analyser et d’évaluer des données et des informations vous sera utile de diverses manières si vous cherchez à faire carrière en tant que community manager freelance. D’une part, vous devrez étudier les analyses de vos campagnes pour évaluer si elles répondent aux besoins de vos clients. Selon les statistiques, la première raison pour laquelle les marques font du marketing des médias sociaux est d’augmenter le trafic sur leurs sites. Viennent ensuite, en tête de liste, la génération de prospects, l’amélioration des ventes et la fidélisation des clients. Si vos campagnes ne sont pas en phase avec ces objectifs, vous devez être capable de repérer où et comment elles échouent afin d’améliorer leurs performances. Un esprit d’analyse vous aidera également à repérer les tendances, les nouvelles idées de campagne et les possibilités d’engagement accru. Par exemple, si vous surveillez vos analyses sociales comme un aigle, vous remarquerez peut-être que certains types de messages donnent de bons résultats. Si vous êtes en mesure de disséquer la raison de ce succès, vous pourrez alors le reproduire dans d’autres campagnes.

4. L’apprentissage tout au long de la vie

Les médias sociaux sont un secteur jeune, et même au cours de sa courte existence, de nombreux changements sont intervenus. La technologie et les habitudes des consommateurs évoluent, et pour continuer à être un bon community manager freelance, vous devrez vous engager dans une formation continue. Êtes-vous quelqu’un qui aime découvrir de nouveaux phénomènes ? Vous aimez les rapports et les statistiques ? Êtes-vous toujours curieux des nouvelles tendances et des meilleures pratiques en matière de médias sociaux et de contenu ? Si la réponse est oui, cela vous sera très utile si vous envisagez une carrière de community manager freelance.

5. Empathie

L’empathie est l’une des compétences les plus importantes pour un responsable des médias sociaux. Même si vous êtes un community manager freelance, vous faites toujours partie du visage des marques dont vous gérez les comptes. Lorsque vous traitez avec les consommateurs en leur nom, vous devenez leur représentant. Selon une étude, 39 % des consommateurs ne feront confiance aux marques que s’ils ont interagi avec elles sur les médias sociaux. Qui plus est, 17 % des consommateurs tourneront le dos à une marque qu’ils aiment s’ils ont eu une seule mauvaise interaction avec elle. Cela fait peser une grande responsabilité sur vos épaules en tant que community manager freelance. Chaque interaction que vous avez avec les consommateurs au nom de vos clients doit être positive, amicale et utile. En tant que community manager freelance, vous devez souvent porter à la fois le chapeau de spécialiste du marketing, de créateur de contenu et de représentant du service clientèle. Les rôles d’assistance à la clientèle exigent généralement un haut niveau d’empathie et de compétences relationnelles. Quel que soit le degré de brusquerie ou de contrariété du consommateur, vous devez être capable de faire preuve d’empathie à son égard, de le faire se sentir écouté et de le convaincre que son entreprise est appréciée.

6. La capacité à faire plusieurs tâches à la fois

Êtes-vous capable de faire plusieurs tâches à la fois ? C’est une autre des nombreuses compétences essentielles qu’un community manager freelance doit posséder. Une fois que vous serez devenu un community manager freelance et que vous aurez décroché différents clients, vous travaillerez sur plusieurs campagnes simultanément. Outre les complexités inhérentes à la gestion de plusieurs clients, vous devrez également suivre les stratégies, les campagnes, la création de contenu, le calendrier de publication, etc. de chaque marque. C’est pourquoi vous devez être capable de faire plusieurs choses à la fois si vous voulez réussir en tant que responsable des médias sociaux. Sinon, vous risquez de laisser tomber une balle, de vous tromper dans le calendrier de publication et de vous retrouver avec des clients très mécontents. Selon certains rapports, 52 % des petites entreprises publient quotidiennement sur leurs comptes de médias sociaux. S’en occuper peut représenter beaucoup de travail si vous avez plusieurs clients. Heureusement, même si le multitâche n’est pas votre plus grand point fort, vous pouvez toujours jongler avec plusieurs campagnes à l’aide des bons outils. Notre système de gestion de projet personnalisable vous permet de visualiser tous les éléments livrables, de travailler à partir d’un seul calendrier et de décomposer les projets en listes de tâches. Ces caractéristiques en font l’outil idéal pour le community manager freelance très occupé.

7. Créativité

Bien qu’il n’y ait pas de qualification spécifique de community manager freelance à avoir pour entrer dans ce domaine, il y a une chose dont vous avez besoin dans votre ceinture d’outils : la créativité. Sans elle, vos campagnes manqueront de cette étincelle qui sépare les campagnes médiocres des grandes. Votre cerveau fonctionne-t-il de manière inhabituelle ? Vous aimez imaginer de nouvelles idées ? Si c’est le cas, c’est un talent qui vous servira en tant que community manager freelance.

8. Professionnalisme et organisation

Deux autres compétences importantes pour un community manager freelance sont le professionnalisme et l’organisation. Outre l’organisation de votre emploi du temps, de vos campagnes et de votre liste de tâches, vous devez également garder trace des éléments administratifs tels que les informations de connexion aux comptes, la facturation, les contrats et les propositions. Si vous choisissez de devenir un community manager freelance plutôt que de travailler en interne pour une entreprise, vous devrez vous occuper d’un certain nombre de tâches administratives. C’est essentiel pour gagner de nouveaux clients, maintenir le flux de trésorerie et des registres précis, et vous protéger juridiquement. Deux des plus importantes tâches administratives liées aux clients sont la rédaction de propositions et de contrats de freelance. Des propositions claires sont essentielles pour gagner de nouveaux clients et aligner leurs attentes sur les vôtres. Une fois qu’un client a accepté une proposition, il est essentiel que vous la transformiez en un contrat solide qui vous protège et expose en détail les conditions du projet.