Tout savoir sur le contrat de maintenance d’un site web
0 5 minutes 1 mois

La création d’un site Internet répond avant tout à un besoin de visibilité. A cet effet, il doit être entretenu de manière régulière afin de rester à son meilleur niveau. Cet entretien passe par la maintenance de votre site web pour qu’il puisse assurer la croissance de votre chiffre d’affaires en gagnant en notoriété. C’est là qu’entre en jeu le contrat de maintenance d’un site Internet. Ci-après plus d’explication à son propos.

Qu’entend-on par « contrat de maintenance d’un site Internet » ?

Avant de vous engager, vous souhaitez connaître ce qu’est un contrat de maintenance de site web ? Eh bien, sachez qu’il s’agit d’un contrat par lequel un prestataire, expert en création, développement et maintenance de sites Internet, s’engage à fournir un service d’entretien d’un site moyennant rémunération. En général, il s’agit du même prestataire qui a pris en charge la création du site en question.

En effet, même si vous avez un site web qualitatif qui représente fidèlement l’image de votre entreprise et communique efficacement vos valeurs, il faut l’entretenir pour qu’il puisse fonctionner correctement. La maintenance permet également de corriger les petites anomalies qui peuvent survenir.

A quoi sert ce type de contrat ?

Un contrat de maintenance de site Internet sert avant tout à mettre sur écrit les missions, les tâches qu’elles impliquent, leur durée et leur fréquence ainsi que les obligations du prestataire par rapport à la maintenance d’un site.

Ce service payant vise avant tout le bon fonctionnement d’un site web sur la durée. Concrètement, le contrat de maintenance permet de maintenir les performances (responsivité, rapidité…) et la sécurité d’un site face aux cyberattaques. En même temps, il s’agit d’un moyen permettant de garantir de meilleures expériences utilisateur (UX) à vos visiteurs.

En somme, le contrat de maintenance inclut toutes les missions que votre prestataire doit accomplir par rapport à l’entretien de votre site. Il prend également en charge la détection de toutes les éventuelles anomalies.

Les mentions obligatoires d’un contrat de maintenance d’un site web

Ça y est, vous êtes sur le point de conclure un contrat de maintenance avec votre prestataire ? Seulement, vous vous demander ce que doit contenir un contrat de maintenance d’un site web ? Eh bien, sachez que pour être valable, un tel contrat doit contenir quelques mentions obligatoires. D’autant plus qu’il s’agit d’un document à valeur légale valant engagement mutuel entre vous, en tant que propriétaire de site, et votre prestataire.

Un contrat de maintenance site web doit contenir :

  • Les mentions légales des deux parties – cette partie inclut par exemple la raison sociale du cabinet de maintenance qui emploie le prestataire, le montant de son capital social, le numéro d’immatriculation au RCS, ou encore l’adresse du siège social. Les coordonnées du prestataire, la nature de sa fonction, ainsi que la date à laquelle il a reçu l’habilitation à signer le contrat au nom de la société qu’il représente.

En ce qui concerne le propriétaire du site, et donc le client, il doit indiquer la raison sociale de son entreprise, sa forme juridique, l’adresse de son siège social, le montant de son capital, le numéro d’immatriculation au RCS ainsi que les coordonnées de la personne qui représente la société.

  • Les références du site Internet à entretenir ;
  • Les obligations mutuelles des deux parties – elles incluent l’obligation du propriétaire du site de permettre au prestataire d’accéder au local lui permettant de réaliser la maintenance, et de lui fournir les moyens matériels et humains nécessaires au bon déroulement de son intervention.
  • La rémunération du prestataire ;
  • Toutes les actions pour lesquelles le prestataire est mandaté.