Chaudière basse température Vs chaudière à condensation
0 9 minutes 2 mois

Pour se chauffer au mieux dans son logement avec un appareil de chauffage écologique à la fois économique, on oublie de plus en plus la solution procurée par la chaudière standard. D’autres technologies de chaudières font de l’ombre à cette dernière. Ce sont les chaudières basse température et les chaudières à condensation. Si vous souhaitez remplacer votre chaudière classique par l’une de ces deux technologies, il va falloir découvrir leurs caractéristiques et les comparer. La chaudière basse température et à condensation sont plus performants, mais plusieurs points les différencient. Pour en savoir plus, découvrez tout dans les lignes qui suivent.

C’est quoi une chaudière basse température ?

Si vous avez déjà utilisé une chaudière traditionnelle, vous verrez toute la différence en faisant usage d’une chaudière basse température. Cette dernière est caractérisée par le fait qu’elle chauffe l’eau qu’à 50 °C. En effet, la chaudière standard dispose d’un espace de combustion où se situe l’eau qui va être chauffée à 90 °C. Puis, de la vapeur d’eau va s’en dégager pour produire la chaleur qui sera transférée dans le réseau de radiateur par exemple. Cependant, au lieu de chauffer l’eau à 90 %, la chaudière basse température ne chauffera qu’à 50 °C. Résultat, le rendement est excellent par rapport aux anciens modèles. Son rendement atteint les 90 % voire même 95 %. La chaleur qu’elle diffuse est homogène et agréable. Par rapport aux chaudières traditionnelles, elle est beaucoup moins énergivore. Elle consomme jusqu’à 30 % de moins que ces dernières. En plus de cela, les fumées qu’elle rejette lors de la combustion sont limitées. Si vous voulez l’installer, faites intervenir un professionnel en la matière comme le chauffagiste Essonne.

Quels désavantages ?

Les chaudières basses températures tendent à être en voie de disparition, car on les interdit de manière progressive sur le marché. C’est parce qu’elles utilisent des combustibles tels que le gaz naturel ou le fioul qui ne sont pas des énergies renouvelables. Puis, le taux d’émissions polluantes ne répond pas aux exigences. Ce qui sera néfaste pour l’environnement.

En outre, si vous utilisez ce type de chaudière en optant pour le fioul comme combustible, il va falloir préparer un endroit capable d’accueillir une cuve de stockage sans soucis. C’est parce que celle-ci est encombrante. De plus, cette chaudière est assez polluante et après quelques années, le gouvernement compte les interdire complètement sur le marché.

La chaudière à basse température ne bénéficie plus des aides financières comme le Coup de pouce Chauffage ou encore le Crédit d’Impôt Transition Energétique. Alors, lors de son achat, le coût ne sera pas amorti pour vous faire des économies. Il va falloir bien préparer votre budget pour l’achat et pour son installation qui présente un coût élevé.

Mis à part cela, pour que le fonctionnement de la chaudière basse température soit des plus optimal, il va falloir relier l’équipement de chauffage à des radiateurs basse température ou bien à un plancher chauffant. Un chauffagiste Essonne saura réaliser les travaux nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de votre appareil de chauffage.

À noter

Certaines chaudières basse température ne sont plus mises sur le marché depuis 2018. Cela concerne celles qui utilisent le gaz et qui émettent de l’oxyde plus 120 mg/ kWh. Cela concerne également les chaudières au fioul dont l’émission d’oxyde atteint plus de 56 mg/kWh. Il s’agit aussi des chaudières qui n’atteignent pas un rendement de plus de 86 %. Toutefois, si ce genre d’équipement vous intéresse, faites appel à un professionnel pour savoir si le modèle que vous appréciez est encore commercialisé. Le chauffagiste en Essonne est à l’affut des nouvelles concernant le chauffage et ses technologies. Il saura vous renseigner sur les chaudières basse température restant encore sur le marché.

La chaudière à condensation, qu’est-ce que c’est au juste ?

La chaudière à condensation est une technologie plus améliorée de la chaudière basse température. Elle est plus innovante et c’est d’ailleurs pour cela que l’interdiction de la chaudière basse température vise en quelque sorte à inciter les gens à l’adopter. La chaudière à condensation va brûler du gaz pour produire la chaleur. Elle suit le même fonctionnement qu’une chaudière standard. Toutefois, à la différence des autres technologies, le modèle à condensation ne rejette aucune fumée résultant de la combustion du gaz. Elle va plutôt utiliser les fumées pour les transformer en vapeur d’eau. C’est ensuite qu’elle va tout condenser et se servir de l’énergie que contient cette vapeur d’eau. Pour faire court, cette chaudière va aller récupérer la chaleur que contiennent les fumées. Grâce à cela, son rendement est bien plus intéressant que la chaudière basse température. Il est possible de bénéficier jusqu’à 35 % d’économies d’énergies. Son rendement peut même atteindre plus de 100 %. L’énergie qu’elle utilise au moyen des fumées est gratuite. Alors, elle consommera moins d’énergie qui fera des économies importantes par la suite. Assurez-vous juste de bien l’installer en faisant confiance au chauffagiste Essonne.

Autres avantages

À part son excellent rendement, la chaudière à condensation est aussi écologique. Cela vient de la performance de la combustion qui occasionne moins d’impacts sur l’environnement et la santé en ce qui concerne les rejets de CO2. Cela vient précisément de l’énergie récupérée dans les fumées. Alors, elle n’a pas besoin de consommer de gaz supplémentaire pour chauffer convenablement une maison. De ce fait, votre facture sera allégée et vous contribuerez au respect de l’environnement.

En outre, ce type de chaudière donne accès aux différentes aides financières comme le CITE, les aides de l’Anah ou encore la TVA à 5,5 %. Grâce à cela, vous pourrez alléger vos dépenses, notamment lors de son achat qui est tout de même coûteux. Faites-vous aider par un chauffagiste Essonne pour être sûr de votre éligibilité et pour vous faire accompagner lors des démarches nécessaires. D’ailleurs, même si son achat ainsi que son installation sont plus chers, vous réaliserez un bon investissement grâce à sa performance. Vis-à-vis de tous ceux-ci, on peut dire que le rapport qualité/prix est au rendez-vous.

Quelques inconvénients

Compte tenu de ses avantages, la chaudière à condensation est parfaite comme chauffage et production d’eau chaude sanitaire dans une demeure. Cependant, avant d’être sûr de l’installer chez soi, il faut connaître ses quelques inconvénients. Ce type d’équipement de chauffage requiert un raccordement au circuit de chauffage central. Ce n’est pas tout, ce raccordement doit également être fait au conduit d’évacuations des fumées et du réseau des eaux usées si vous voulez l’installer. Il faut qu’elle rejette 10 litres d’eau par jour en moyenne.