Comment bien utiliser le référencement naturel et payant
0 6 minutes 4 semaines

Sur Internet, il existe deux types de référencement. Un référencement dit “naturel” et un référencement dit “payant”. Comme leurs noms l’indique, la principale opposition entre ces deux types de référencement est le coût. Un référencement naturel est gratuit et permet d’optimiser le positionnement de son site web parmi les premiers résultats des moteurs de recherche, tandis qu’un référencement payant consiste en l’achat de liens sponsorisés afin d’être mieux positionné dans les pages de résultats de ces mêmes moteurs.

Utiliser le référencement payant

Le référencement payant, ou SEA en anglais (Search Engine Advertising), repose sur les liens sponsorisés. Ces derniers sont gérés par une régie publicitaire comme Google Ads ou Bing Ads, selon les moteurs envisagés. L’achat de liens sponsorisés est en fait l’achat de mots clés jugés pertinents par la régie publicitaire et composés de plusieurs critères, qui varieront selon le projet à promouvoir et la clientèle ciblée. Vous pouvez ainsi acheter les réponses des pages de résultats d’un moteur de recherche, soit aux enchères soit à des prix fixes pour certaines occasions ou pour présenter l’un de vos nouveaux produits. C’est ce qui l’oppose au référencement naturel, qui peut gratuitement arriver au même résultat, mais avec plus d’efforts à fournir dans le temps et la mise en place du référencement.

Toutefois, il faut savoir que les internautes cliquent deux à trois fois moins sur les liens sponsorisés. Ces liens ne sont donc intéressants à mettre en place que dans le cadre de certaines stratégies et non comme un choix principal ou par défaut. Pour plus de solidité et d’efficacité dans la durée, il fautprivilégier le référencement naturel, qui est d’ailleurs conseillé par Google.

 

Optimiser le référencement naturel

Afin d’améliorer le référencement d’un site web au compte de votre entreprise ou association, il faut l’optimiser techniquement. De manière simplifiée, l’optimisation technique désigne le fait que l’algorithme d’un moteur de recherche soit capable d’accéder, d’analyser et de traiter votre site web. Une fois que cela est compris, l’idée est de faciliter le boulot de l’algorithme, par exemple en épurant le code source, en structurant intelligemment son site ou en réduisant sa vitesse de chargement. D’autres astuces plus techniques existent pour obtenir un meilleur classement en référencement naturel (comme l’indexation de sitemap), mais sans aller jusque dans ces détails, restons sur l’idée de faciliter le boulot de l’algorithme et examinons un point trop souvent traiter à la va-vite : les mots-clés.

 

Mettre l’accent sur les mots-clés

Pour qu’un référencement soit performant, il est utile de bien comprendre les requêtes que pourraient faire vos visiteurs ou futurs clients. Pensez aux mots qui pourraient tout de suite leur venir à l’esprit s’ils souhaitaient faire une recherche car, selon qu’une part de votre future clientèle se tient au courant du sujet de votre site ou non, les mots clés ne seront pas les mêmes. Imaginons une internaute qui connaîtrait le sujet de votre site (les soins du corps par exemple) et serait intéressée par l’un de vos produits phares. Elle pourrait taper “masque désincrustant” dans la barre de recherche tandis qu’une internaute novice pourrait simplement rechercher “soins du visage”. Deux mots clés radicalement différents pour une seule et même requête. Tout l’art de votre bon référencement sera d’anticiper ces différences dans les recherches de vos clients pour mieux les inclure dans la rédaction de votre site, par exemple en créant des catégories et des sous-catégories.

 

Enfin, gardez à l’esprit que ces deux référencements peuvent présenter des avantages. Pour disposer d’un regard professionnel, pensez à passer par une agence web spécialisée en référencement. S’il est important de penser au référencement naturel, c’est-à-dire sur le long terme, il peut aussi être intéressant d’envisager le référencement payant lors de certains événements. Au démarrage d’un site par exemple, le référencement payant peut tout à fait faire partie d’une stratégie pour faire connaître son site web. Une stratégie globale pèsera le pour et le contre de ces deux référencements.