croquettes pour chat
0 7 minutes 6 mois

Quand dois-je nourrir mon chat ? Quelle quantité de nourriture dois-je donner à mon chat ? Autant de questions que beaucoup de propriétaires de chats se posent souvent. Voici donc nos conseils pour vous aider à trouver le bon équilibre concernant l’alimentation et les croquettes de votre animal de compagnie.

1.      Commencez par choisir l’alimentation adaptée à votre chat

Chaton, chat adulte, chat senior, chat stérilisé, chatte en gestation, femelle en période d’allaitement… Ils n’ont pas tous les mêmes besoins alimentaires. Aussi, les spécialistes en nourriture animale , et plus particulièrement félines, conçoivent des croquettes pour chat spécialement adaptées à des besoins précis.

À titre d’exemple, l’aliment pour chat stérilisé contient des apports énergétiques plus faibles pour éviter que l’animal ne se trouve en surpoids ou en obésité. Une mousse pour chaton est parfaitement adaptée au système digestif de l’animal en cours de sevrage. Elle est également conçue pour favoriser sa croissance et son bon développement.

Le régime alimentaire du chat ne doit pas contenir d’aliment d’origine végétale. Le félin est un carnivore, le peu de nourritures végétales contenues dans sa ration sert à lui procurer certains antioxydants et oligoéléments. Il faut surtout bannir les céréales qui peuvent lui causer des allergies et des problèmes digestifs.

2.      Optez pour des croquettes chat de qualité

Votre chat a besoin de croquettes composées d’au moins 50 % de protéines. Ce n’est pas en doublant la ration d’un aliment contenant 35 % de protéines que vous arriverez à combler ce besoin. Chaque quantité que vous lui donnez doit contenir le taux de nutriments qu’il lui faut.

Pour connaître le taux de protéines contenu dans l’aliment, additionnez toutes les sources de protéines (poulet, volaille, porc, poisson, etc.) présentes dans ses ingrédients. Un sachet de croquettes contient 40 % de poulet, 16 % de porc, 5 % de saumon, 1 % d’œuf. Il apporte donc 62 % de protéines.

L’alimentation que vous offrez au chat doit contenir des vitamines, des minéraux et de sources des matières grasses. Un autre élément doit être présent dans l’alimentation du chaton et de la chatte en gestation : la taurine. À noter que des croquettes haut de gamme pour son chat contiennent tous les apports nutritionnels qu’il faut à votre matou.

À retenir : lisez attentivement les étiquettes sur l’emballage de croquettes. Cela vous permet de connaître le type et la quantité de nutriments qu’ils fournissent.

3.      Prenez en compte le poids de votre chat

Maintenant que vous avez la nourriture pour chat qu’il vous faut, il faut s’attaquer maintenant à un autre paramètre : le poids de l’animal. En effet, l’étiquette qui se trouve sur l’emballage de l’aliment mentionne le poids en gramme qu’il faut, en fonction du poids en kilo du chat.

Pour connaître le poids du chat, pesez-vous d’abord en montant sur un pèse-personne, notez le poids affiché. Prenez ensuite le chat dans vos bras, puis remontez avec lui sur la balance, prenez aussi le poids affiché. Enlevez votre poids seul de votre poids avec le chat pour connaître celui de ce dernier.

Si l’étiquette mentionne 40 g par kilo corporel, un chat de 3,7 kg doit manger environ 148 g de croquettes par jour. Toutefois, cette quantité peut varier légèrement d’environ 10 %. Un chat très actif peut manger beaucoup plus qu’un chat qui mène une vie plus sédentaire. Un chat vivant à la campagne et qui chasse beaucoup peut manger moins de pâtées.

À retenir : le poids de la ration journalière du chat peut varier légèrement en fonction des activités et des habitudes de vie du félin.

4.      Nourrissez le chat de manière appropriée

Le chat est un grignoteur, il mange en petite quantité en revenant plusieurs fois par jour sur sa gamelle. Pour un chat adulte, vous pouvez laisser en libre-service la quantité de croquettes recommandée. Autrement dit, vous mettez dans sa gamelle la totalité de sa ration journalière, c’est à lui d’en prendre à sa guise.

Par contre, il est préférable de répartir en deux fois sa part de pâtée pour éviter que celle-ci ne sèche. Il faut aussi répartir la ration journalière des chatons en trois à quatre repas par jour.

À certaines étapes de sa vie, le chat peut avoir besoin de compléments alimentaires. Par exemple, vous venez tout juste d’emménager dans une région très froide. Aussi, votre petit compagnon a besoin de suppléments pour lutter contre le froid. Le vétérinaire peut aussi recommander une substance nutritive particulière s’il constate une carence.

À retenir : une alimentation bien équilibrée suffit à votre chat. Demandez l’avis d’un vétérinaire si votre animal souffre de rachitisme, d’obésité ou d’autres problèmes d’ordre alimentaire.

5.      Respectez 2 règles importantes

Le chat doit avoir à sa disposition de l’eau propre et fraîche qu’il doit boire en quantité suffisante. Son bol d’eau et sa gamelle de nourriture doivent être également propres.

Éloignez sa litière de son espace de repas. Il doit y avoir une distance suffisante entre son bac de litière, son panier et ses récipients qui contiennent la nourriture.

Pour conclure, soyez toujours à l’écoute des besoins de votre chat. Adopter un animal de compagnie, c’est avant tout penser au bien-être de celui-ci.