Lutter contre la diarrhée du voyageur pendant les vacances d’été
0 5 minutes 2 mois

Nous sommes encore en pleine période de vacances d’été. Chacun profite de ces instants pour voyager, découvrir d’autres pays et se détendre. Cependant, lors d’un voyage surtout dans les pays tropicaux et subtropicaux, il y a un risque de contracter la diarrhée du voyageur communément appelée la turista. Il s’agit d’une infection intestinale causée par des bactéries transmises par l’eau et l’alimentation. Elle se manifeste par des diarrhées liquides non sanglantes accompagnées par des crampes abdominales et des nausées. Elle est en général bénigne et les symptômes disparaissent au bout de quelques jours. Mais elle peut gâcher vos vacances. D’où l’intérêt de la prévenir ou d’adopter les bons réflexes quand elle est là.

Appliquer une prévention en amont pour éviter la turista

Comme l’adage dit mieux vaut prévenir que guérir. Dans ce cas, même si la turista est légère, c’est mieux d’appliquer une prévention avant de partir. Pour cela, il est indispensable de renforcer votre immunité pour pouvoir défendre contre les différents agents pathogènes tels que les bactéries et les virus lors du voyage. Pour le faire, consommez des aliments qui redonnent de l’énergie. Profitez des fruits et des légumes de la saison, mangez régulièrement des poissons et hydratez-vous suffisamment.

En outre, faites une cure de probiotiques avant de partir. Ces bonnes bactéries renforcent l’immunité intestinale. D’ailleurs, une grande partie de notre système immunitaire se trouve dans l’intestin. Cela permet de lutter contre les différents agents pathogènes responsables de l’apparition de la turista. Ainsi, faites plein de probiotiques en consommant des aliments fermentés. De nombreux compléments alimentaires comme sur https://apyforme.com/produit/probiotiques/complement-alimentaire-probio/ renferment aussi de ces bonnes bactéries.

Suivre les conseils d’hygiène une fois sur place

La prévention est très importante, mais elle ne suffit pas pour lutter contre la diarrhée du voyageur. Vous devez également suivre des conseils d’hygiène une fois que vous arrivez à votre destination et durant votre séjour :

  • lavez régulièrement vos mains : pensez à faire ce geste avant chaque repas et après chaque passage aux toilettes. N’oubliez pas de porter un gel hydro-alcoolique, car vous ne trouvez pas du savon partout. Cela fait même partie des gestes barrières contre le covid-19 ;
  • ne buvez pas que de l’eau en bouteille ;
  • évitez les glaces, les glaçons et les laits reconstitués à partir de poudre parce que vous ne savez pas quelle eau a été utilisée ;
  • mettez de côté tout ce qui est cru comme les viandes hachées, les sauces telles que la mayonnaise, les fruits de mer, les crustacés, etc. Si vous voulez les manger, assurez-vous qu’ils sont bien cuits.

Toutefois, pour avoir de la certitude sur la qualité des aliments à consommer, l’idéal, c’est de les cuisiner vous-même. Mais tout le monde n’a pas eu cette occasion lors d’un voyage. Si c’est votre cas, renseignez-vous bien sur un tel ou tel aliment avant de le manger.

Que faire quand la turista est là ?

Il est possible que vous soyez encore victime de la turista même si vous appliquez ces différents conseils énoncés ci-haut. Que faire alors pour soulager ce désagrément ? Pour le soulager, adoptez les bons réflexes. Pour cela, buvez beaucoup d’eau pour éviter la déshydratation. Consommez également des aliments riches en probiotiques. En effet, ces bonnes bactéries aident à réduire l’intensité des symptômes et permettent un rétablissement plus rapide. Il est conseillé aussi de manger des céréales cuites comme le riz blanc, les biscottes, les biscuits secs, etc. Toutefois, si les symptômes persistent, mieux vaut consulter un médecin surtout en cas d’une forte fièvre ou d’une grande fatigue. Comme ça, vous obtiendrez le bon traitement. Ainsi, adoptez tous ces bons gestes avant de partir et pendant vos vacances pour lutter contre la turista.