etude-de-sol
0 5 minutes 2 mois

Le terrain sur lequel tu souhaites construire ta maison a généralement une nature anthropogène et naturelle et doit être accepté par toi et par l’entreprise chargée des travaux. La nature du terrain doit être prise en compte lors de la réalisation d’un projet de construction, c’est pourquoi des études de sol sont effectuées avant la planification et la réalisation. Le résultat de l’étude de sol indique à l’entreprise de construction comment concevoir les fondations de la maison. La capacité de charge du sol de fondation est représentée à l’aide d’un tableau qui indique différentes largeurs de fondations en fonction du type de sol.

Procédures appliquées lors de l’analyse du sol de fondation

L’analyse du sol de fondation permet au planificateur et au maître d’ouvrage d’obtenir des informations sur les conditions dans les couches de sol existantes. Lors de l’analyse du sol de fondation, des échantillons sont prélevés dans les couches profondes par forage, conformément à la norme. Le programme d’analyse est adapté au projet de construction par l’expert en construction ou l’expert en géotechnique et est facilité par des informations aussi détaillées que possible sur le terrain. Les tests de laboratoire de mécanique des sols qui suivent sont également adaptés à chaque projet de construction ; ils sont choisis en fonction de l’objet et apportent des connaissances sur la nature du sol. Ces critères font l’objet d’essais en laboratoire :

Compactage et capacité portante.

Teneur en eau et perméabilité ainsi que sensibilité au gel. Les résultats conduisent à des déductions concernant les caractéristiques du sol et les grandeurs de calcul statistiques. Sur cette base, des calculs de statique du sol sont effectués, qui représentent les interactions possibles entre le sol de fondation et l’ouvrage. Ils sont nécessaires lors de l’étude du sol de fondation pour le contrôle final de la compatibilité avec la construction. Un sol argileux en tant que terrain à bâtir représente par exemple un défi particulier lors de la construction, car l’argile est un sol cohésif qui perd sa capacité portante en cas d’infiltration d’eau. Sur ce site, vous trouverez plus d’informations.

Analyse du sol de fondation : pas d’obligation légale, mais une minimisation des risques

Bien que personne ne soit légalement obligé de procéder à une étude de sol, l’expertise de sol qui en résulte est la base indispensable de tout projet de construction. L’étude de sol du terrain à bâtir donne en outre des informations sur d’éventuels sites contaminés dont l’acheteur est responsable dès l’acquisition. Sur la base de résultats fiables, il est possible de construire de manière solide et aussi économique que possible. Tu devrais toujours faire réaliser une étude de sol avant d’acheter ton terrain favori.

Combien coûte une étude de terrain ?

Le coût d’une étude de sol dépend de nombreux facteurs et ne peut être estimé qu’au cas par cas. Nous nous référons donc aux valeurs empiriques d’experts qualifiés, qui indiquent les ordres de grandeur suivants :

  • Pour les grands projets, les coûts d’une expertise de terrain se situent entre 1 et 2 % du montant total de la construction.
  • Les projets de construction plus modestes peuvent reposer sur des bases solides avec des montants inférieurs à 1 %.
  • Compte tenu des informations fournies par une expertise de construction et de leur importance économique, les experts considèrent que les coûts sont faibles.

Comment procéder si tu ne construis pas toi-même ?

Si vous achetez une maison avec un terrain, l’expertise de construction est tout aussi importante. Demande au vendeur, qui a généralement construit la maison. Normalement, il a fait réaliser une expertise du sol avant la construction de la maison. Toutefois, s’il s’agit d’une maison ancienne située dans un environnement désormais fortement urbanisé, une nouvelle expertise est recommandée. Les modifications de la nature du sol dues à l’urbanisation des environs seront alors examinées de manière ciblée. Néanmoins, le vendeur est légalement tenu de fournir des informations sur le terrain. S’il n’est pas en mesure de fournir des preuves fiables de la nature du sol, tu peux peut-être négocier avec lui le coût d’une nouvelle étude de sol.