Serrure forcée
0 5 minutes 1 mois

Une serrure forcée ou fracturée est souvent le résultat d’une tentative d’effraction. Si vous apercevez qu’il y a quelque chose qui ne va pas sur votre serrure, vous devrez agir rapidement. Voici quelques signes qui peuvent vous indiquer que votre serrure est forcée !

Une serrure forcée : comment vérifier cela ?

Vous observez un souci sur la serrure de votre porte d’entrée ? Vous pensez que cela est dû à une tentative de cambriolage ou tout simplement à un dysfonctionnement de votre serrure ? il existe certains signes qui ne trompent pas. En attendant l’arrivée du serrurier pas cher Paris, essayez de les repérer par vos propres moyens :

Déformation au niveau de la serrure

Cela n’est pas toujours visible à l’œil nu. Quand vous introduisez la clé dans la serrure, vous pouvez constater des déformations, notamment lorsque la clé ne s’actionne pas facilement. Dans les situations les plus compliquées, il n’est pas possible de tourner la clé et d’ouvrir ainsi votre porte d’entrée. Dans ce cas de figure, il s’avère essentiel de faire appel à un serrurier compétent, pour le dépannage de serrure ou le changement du mécanisme entier.

Décalage de la serrure

Parfois, les cambrioleurs utilisent de la force pour l’ouverture de porte, cela pourrait provoquer un décalage de la serrure par rapport à son emplacement d’origine. Si vous observez un changement de position, cela signifie que votre serrure a été forcée par des malfaiteurs et qu’elle doit être remplacée immédiatement.

Des griffures au niveau la serrure

Les voleurs se retournent également à des techniques de crochetage de serrure en utilisant des outils adaptés. Si vous remarquez la présence des griffures autour de votre serrure ou votre porte, cela devrait vous alerter !

Serrure cassée

Les méthodes d’effraction employés par les cambrioleurs peuvent conduire à des endommagements au niveau du cylindre ou barillet. Ce dispositif est indispensable pour le bon fonctionnement de vos serrures. C’est l’endroit auquel on insère la clé pour l’ouverture et la fermeture de la porte. Si le cylindre dépasse la tête, il sera plus facile de le casser ou de le retirer de son emplacement.

Des traces entre le battant ouvrant et le dormant

Les malfaiteurs peuvent intervenir sur la porte d’entrée afin de le forcer à l’aide d’un pied de biche. Cette force exercée peut provoquer des traces entre le battant ouvrant et le dormant. Si c’est le cas pour vous, cela signifie que la méthode d’effraction était malheureusement forte ! Face à une telle situation, il convient d’appeler vite un serrurier pas cher Paris pour le blindage de votre porte d’entrée et l’installation d’une serrure certifiée A2P.

Qui doit s’occuper de la réparation d’une serrure forcée?

Habituellement, c’est le locataire du logement qui doit se charger de l’entretien courant des serrures de son domicile (du dégrippage, du remplacement de la clé perdue, du dépoussiérage de mécanisme de porte, etc ) et ce durant toute la période du bail.

En cas de survenance de dommages suite à une effraction ou une vétusté du matériel, c’est l’assurance qui devra s’occuper des réparations nécessaires.

Lorsqu’un cambriolage se produit et qu’il est nécessaire d’effectuer certains travaux de serrurerie. Les dépenses engagées à cet effet sont à la charge de l’assurance habitation du locataire. Cela est possible uniquement sous la souscription à une garantie « Vol et vandalisme ». De plus, le locataire doit déclarer le dégât dans les deux jours ouvrés après la survenance de l’effraction.

De ça part, le propriétaire peut également faire jouer son assurance, s’il sera amené à l’entretien et le maintien du bon état de son logement.

En résumé, il existe certains signes qui peuvent indiquer la survenance d’une effraction du mécanisme de sécurité de votre porte d’entrée. Peu importe les dégâts constatés, il est nécessaire d’appeler vite un serrurier professionnel pour diagnostiquer la situation et vous garantir un dépannage rapide !