Détecter seul une fuite d'eau
0 5 minutes 2 mois

Une fuite d’eau fait partie des problèmes assez fréquents dans toute maison ou appartement. Cela entraîne de nombreux soucis et des dégâts d’eau non-négligeables. Avant d’y remédier, il convient de déterminer la source principale du problème. Voici comment faut-il y procéder : 

Fermer tous les robinets de la maison

 En cas de suspicion d’une fuite d’eau non apparente, la première réaction consiste à couper toute arrivée d’eau générale de la maison et inspecter le compteur. Dès lors que le compteur continue à tourner malgré la fermeture des robinets, c’est le signe de la présence de fuite d’eau effectivement. Dans ce cas, il faut procéder immédiatement à la recherche de fuite non destructive 77. Pour ce faire, il convient de solliciter l’aide d’un plombier professionnel. Ce dernier utilise généralement des appareils modernes pour la recherche de fuite sans causer des dégâts aux structures existantes dans le logement comme le mur, la toiture ou plafond et les différents types de sols.

Des méthodes de détection de fuite non destructives

Plusieurs méthodes permettent de détecter une fuite d’eau non apparente. Pour cela, il faut l’usage d’un certain nombre de matériels et qui ne nécessitent aucune démolition des structures. La recherche de fuite non destructive 77 est une technique de recherche assez fiable, rapide et qui permet de minimiser sur les frais de réparation. 

La technique de microphone 

C’est une sorte microphone qu’utilise généralement le professionnel pour bien localiser l’emplacement et l’endroit précis d’une infiltration d’eau. Cet équipement permet de détecter plus facilement les vibrations et le volume sonore de la fuite d’eau sans causer le moindre dégât possible. La technique de microphone permet de réduire considérablement le besoin de travaux d’excavation, elle est par conséquent non destructive.

La technique de l’humidimètre

C’est une autre technique moderne pour une recherche de fuite non destructive 77. Celle-ci permet au plombier d’identifier facilement les zones humides en mesurant le taux d’humidité dans l’habitation. Par conséquent, ce dispositif permet d’arrêter systématiquement la prolifération de moisissure et d’humidité et de minimiser les éventuels dégâts des eaux.

Le test hygrométrique 

C’est également une technique qui permet de se rendre compte de la présence d’humidité sur n’importe quel type de support. C’est un moyen de recherche de fuite qui ne casse aucun mur ou toute autre surface.

La technique de mise en eau

C’est une solution qui consiste à déterminer l’origine d’une fuite d’eau sans aucun dégât. En règle générale, le professionnel opte pour la mise en eau colorée pour faire une détection de fuite non destructive. Cela consiste à verser du colorant spécifique pour tracer le cheminement de la fuite dans les zones suspectes. 

Le test de pression

C’est aussi une autre technique de détection de fuite non destructive. Cette méthode permet de bien vérifier si les réseaux sont totalement étanches ou pas pour laisser l’eau s’infiltrer dans le logement.

Une injection de gaz 

C’est une autre méthode qui sert à détecter les fuites non apparentes dans une maison. Cela consiste à injecter un mélange d’azote et hydrogène dans les zones difficile d’accès afin de localiser l’emplacement de la fuite. Il est à noter que le gaz traceur ne présente aucun risque pour les occupants de la maison ou le technicien. 

Une inspection fumigène 

Il s’agit d’une technique qui permet de vérifier l’étanchéité des supports dans un logement. Cela consiste à injecter de la fumée notamment dans le toit pour cibler la source de la fuite en question et sans casse. 

Une inspection par vidéo infrarouge 

La thermographie infrarouge est très utile lors d’une recherche de fuite d’eau non destructive. Cela permet de vérifier l’état des réseaux difficiles d’accès comme le chauffage au sol ou le plancher chauffant.