Conduire un scooter avec le permis BSR

La législation a également beaucoup évolué au niveau des permis de conduire, que ce soit pour l’auto, la moto et scooter. La conduite de ce genre de moyen de transport demande toujours une parfaite sécurité. Après avoir obtenu l’attestation scolaire de sécurité routière de niveau, tout le monde peut passer un BSR à partir de l’âge de 14 ans. C’est ce qui lui donne accès à la conduite d’une cylindrée moins de 50 cm3. Pour tout connaître sur le sujet, voici quelques informations importantes.

Que peut-on conduire avec le BSR ?

Le BSR ou Brevet de sécurité routière correspond à la catégorie AM. C’est un apprentissage parfait pour le code de la route ou encore la base de la conduite. L’obtention de ce type de brevet permet ainsi à une personne de conduire.

  • un cyclomoteur : il regroupe la mobylette, le scooter et autre. Le cyclomoteur doit par ailleurs d’une cylindrée de 50 cm3 maximum. Il doit aussi avoir une puissance maximale de 4 Kw. Enfin, sa vitesse ne doit pas dépasser de 45 km/h.
  • un quadricycle léger à moteur comme le quad, la voiturette et autre avec une puissance de Kw au maximum. Par contre, sa cylindrée n’excède pas de 50 cm et qui ne dépasse pas de 45 km/h de vitesse.

Il est possible de circuler avec le BSR dans des pays étrangers, mais cela dépend de sa date d’obtention. Si le BSR est obtenu à partir de 2013, il est possible de le conduire dans les pays faisant partie de l’Union européenne.

Comment obtenir son BSR ?

Avant d’avoir un permis scooter Lausanne, il faut avoir un BSR. Pour suivre la formation, il est important d’avoir 14 ans. Sa préparation est constituée d’une formation théorique et pratique. D’ailleurs, les personnes nées après le début de l’année 1988 doivent passer le BSR depuis le mois de janvier 2004. Il faut savoir que la formation théorique au BSR se fait au collège et se consacre sur les règles de sécurité routière. La première partie est validée en classe de 5ème et la seconde en 3ème. C’est l’ASR qui se charge de valider l’épreuve pour les jeunes non scolarisés ou encore ceux qui sont en apprentissage. Pour ce qui est de la formation pratique, elle se déroule en 7 heures et est assurée par une auto école suisse. Il s’agit d’une formation qui possède 2 options distinctes : une option cyclomoteur et une option quadricycle légère avec moteur. Le suivi de la première option vaut la reconnaissance du suivi du second. Le programme de la formation pratique se fait en 3 phases : l’enseignement hors circulation de 2h, une conduite sur les voies ouvertes à la circulation publique de 4h et enfin une sensibilisation aux risques pendant une heure.

La validation et validité d’un BSR

Jusqu’à aujourd’hui, il n’y a pas encore d’examen à proprement parler pour valider le BSR. C’est un moniteur d’une auto école suisse qui se charge d’estimer si l’élève est capable de conduire le véhicule pour lequel il a suivi une formation. Pour une réponse favorable, une attestation est remise au candidat pour qu’il puisse suivre la formation. Il se chargera ensuite de le rendre à la préfecture afin qu’elle puisse délivrer le BSR ou la catégorie AM sur son permis. La validité du BSR dépend en général de la date de l’obtention. Néanmoins, si le BSR a été obtenu avant le 19 janvier 2013, il n’y a pas de date limite. Après la date, les BSR ou catégorie AM du permis de conduire est valide durant 15 ans. En général, cette information se trouve sur le document.

Une pensée sur “Faire l’épreuve de BSR pour conduire un scooter”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *