Les différentes manières de rentabiliser un terrain
0 5 minutes 8 mois

Pour diversifier votre capital, on peut aussi vous conseiller d’investir dans le terrain. C’est une grande tendance en Belgique. Les agences immobilières peuvent vous en proposer pour quelques dizaines de milliers d’euros. Ce genre de placement coute moins cher que l’achat d’un bien clé en main. Et il existe plusieurs manières de la rentabiliser.

Une mise en location

Un terrain peut également être mis en location. On parle généralement d’un bail commercial. Votre expert comptable à Forest pourra d’ailleurs vous aider dans sa gestion. En effet, certaines entreprises cherchent à louer des terrains nus pour la réalisation de leur prestation ou l’extension de leur activité.

Comme tout bail commercial, ce genre de location peut présenter des avantages certains. Notamment, vous pouvez louer sur une plus longue durée. Ce genre de contrat de location dure dans les 9 ans, reconductible tacitement. Et en plus, vous pouvez louer plus votre bien s’il s’agit d’un bail commercial.

Pour la mise en location d’un terrain comme d’un local, le prix sera fixé par m2. En d’autres termes, les gains que vous pouvez faire dépendent de la taille de ladite propriété.

Quelques exploitations possibles

Vous pouvez également exploiter personnellement votre bien. Il y a différentes manières de faire. Il est par exemple possible d’y faire des plantations. Ce peut être d’arbres fruitiers, de jardins potagers, etc. Il est également possible d’y faire une activité d’élevage. On sonne désormais le retour du secteur primaire en Belgique. Ce serait peut-être aussi l’occasion de vous mettre à votre propre compte. Attention toutefois, selon votre expert comptable à Forest, il parait important de vous former à la gestion d’une telle activité pour en assurer la rentabilité.

Par ailleurs, si vous comptez réaliser une telle exploitation sur votre terrain, il parait important de bien choisir d’avance votre investissement. Vous n’avez pas besoin par exemple d’un terrain prêt à bâtir qui coute plus cher.

Une construction immobilière

Un terrain prêt à bâtir est plus conseillé si vous comptez faire une construction immobilière. Ce peut être dans le but de revendre ou encore pour créer de A à Z votre résidence principale. C’est aussi une grande tendance en Belgique depuis quelques années. Les particuliers se sont notamment laissé convaincre par le fait qu’avec quelques astuces pour gérer le chantier, il est possible de minimiser les dépenses pour une construction de A à Z. Et les différences de délais entre une nouvelle construction et un achat les clés en main ne sont que moindre.

Attention toutefois, vous devez choisir le bon type de terrain si vous comptez vous lancer dans ce genre de projet. En effet, avoir un terrain constructible ne suffit pas. Vous devez aussi vous assurer qu’il ne s’agisse pas d’un terrain sableux par exemple. Ce qui pourrait faire augmenter vos dépenses. De même, vous devez vérifier les possibilités de raccordement de votre terrain avec les centres de distribution d’eau, de gaz, d’électricité, etc. Il en va de votre confort et du respect des normes de construction.

Gardez votre bien des années durant

Et bien évidemment, comme n’importe quel autre investissement immobilier, un terrain prend de la valeur au fil des années. C’est un placement sur le long terme. Au minimum, vous ne pouvez envisager de revendre qu’au bout de 3 ans. Sachez tout de même les taxes après la vente vous couteront moins cher à partir de la 6e année de détention du bien.

Et comme il s’agit d’un projet sur plusieurs années, autant bien le choisir. Vous devez rester focus sur l’emplacement, mais pas uniquement. Il importe aussi de comparer la forme, le prix…