Tuyauterie industrielle : les matériaux utilisés et les normes à respecter
0 5 minutes 10 mois

La tuyauterie industrielle est une activité particulièrement liée aux fluides. Pour cela, le tuyauteur a pour mission d’installer les réseaux de tuyauterie pour faire circuler ces derniers. En outre, il s’occupe de la maintenance de ces réseaux. Cependant, pour pouvoir réaliser ses missions correctement, il doit utiliser des matériaux et outils adéquats. Il a intérêt aussi à respecter les normes encadrant la réalisation d’un tel métier.

Quels sont les matériaux utilisés dans la tuyauterie industrielle ?

Dans la tuyauterie industrielle, différents types de matériaux peuvent être utilisés. Le choix dépend du type de fluide qui véhicule dans les tuyaux. Les fluides peuvent être un liquide, un gaz ou une vapeur.

La tuyauterie en cuivre

Le cuivre est le matériau le plus utilisé en tuyauterie industrielle. En effet, il est à la fois solide, résistant et durable. De plus, il est recyclable et esthétique. Il est utilisé pour le chauffage et la distribution d’eau chaude ou froide. Sur le marché, il est disponible sous deux formes : le cuivre recuit et le cuivre écroui. Cependant, les tuyaux en cuivre coûtent cher et leur installation est assez compliquée.

La tuyauterie en acier

L’acier est l’un des matériaux qui résiste à toutes les températures, à la corrosion et à la pression. En plus, son installation ne nécessite que quelques soudures, ce qui facilite le travail. En outre, les tuyaux en acier sont disponibles en différent métaux, comme : l’acier au carbone, l’acier inoxydable, et l’acier allié.

La tuyauterie en PVC

Elle est utilisée pour évacuer les eaux usées, les eaux de pluies et les liquides corrosifs. Contrairement à la tuyauterie en acier, elle est moins chère et sa mise en œuvre est plus facile. En outre, vous pouvez la découper à la dimension que vous voulez. Cependant, il ne résiste pas au changement de température.

La tuyauterie en PER

Le PER trouve son utilité dans le chauffage, la plomberie sanitaire et l’alimentation en eau chaude et froide. Il est très résistant face au changement de température. Il existe actuellement la tuyauterie multicouche qui est la dérivée de la tuyauterie en PER. Elle est plus résistante que cette dernière.

Quelles sont les normes à respecter en tuyauterie industrielle ?

La tuyauterie industrielle est encadrée par une réglementation. Celle-ci dicte les normes à suivre concernant cette activité. Elle doit être respectée pour que les fluides puissent traverser correctement les réseaux de tuyauterie. C’est également une question de sécurité. En effet, les fluides qui y circulent peuvent être corrosifs ou explosifs, voire même dangereux pour la santé. D’où l’importance de se renseigner sur ces normes et les suivre.

Ainsi, parmi ces normes, il y a les NF EN 1500-1 qui encadrent l’installation du gaz. Les NF EN 14161, elles sont relatives à la conduite du gaz naturel et de pétrole. Il y a aussi la norme européenne n° 2014/68/UE. Elle balise les normes à respecter concernant l’usage des matériaux et outils en tuyauterie industrielle. Il y a également la norme M-58-003 qui concerne les équipements de production d’hydrogène. Elle précise l’installation de ces équipements, leur fonctionnement et les moyens pour équiper les machines qui distribuent l’hydrogène. A cela s’ajoute les normes de l’activité de la tuyauterie industrielle pour la vapeur d’eau. Elles englobent les normes concernant la sécurité des canalisations de transport de cette dernière.

Concernant particulièrement les tuyaux, ils doivent être étanches et résistants à l’oxydation interne. De plus, il faut qu’ils soient capables de conduire les fluides sans pertes hydrodynamiques ni pertes thermiques. Pour les fluides, ils doivent être adaptés au matériau de la tuyauterie. D’où la nécessité de bien se renseigner sur les matériaux utilisés lors de la fabrication des tuyaux.